Monday, June 27, 2022 15:45:00

Rs 25.00

News

Vers plus de parité dans le secteur agricole

Longtemps considéré comme un univers essentiellement masculin, le secteur de l’agriculture accueille aujourd’hui de plus en plus de femmes. Présentes dans tous les aspects du domaine, ce sont des connaissances et une approche particulière qu’elles offrent une industrie qui aspire à une amélioration constante. Portrait de quatre femmes qui apportent chaque jour leur pierre au grand édifice de l’agriculture.

Mehendi Leelah – Quality & Sustainability Assistant à Terra Milling

Détentrice d’un diplôme en Chemical Engineering, Mehendi a rejoint les équipes de Terra Milling voilà un an et demi en tant que stagiaire. « J’étais d’abord chargée de superviser la qualité du sucre que l’on emballe pour les clients », explique-t-elle. Ce suivi touche à de nombreux aspects car il faut non seulement respecter les normes en vigueur et les spécifications du client, mais il faut aussi être en interaction constante avec le Mauritius Sugar Syndicate ainsi que le client. « Nous suivons minutieusement toutes les demandes des clients et respectons toutes les normes. Il nous faut aussi assurer le suivi des audits ainsi que tout le travail effectué à l’usine pour l’emballage », poursuit Mehendi. Cette dernière fait vite ses preuves car elle est intégrée après quelques mois dans l’équipe de Terra Milling où s’ajoute à ses tâches celle de durabilité. « Nous nous engageons à disposer des déchets, tels que les huiles et les plastiques, de façon durable », dit-elle. Sa motivation au quotidien : un apprentissage constant. « On ne s’ennuie jamais et il y a toujours quelque chose à apprendre. Terra représente, pour moi, une sorte de petite université », conclut-elle.

Farmeen Salamut – Area Manager à Terragri

Après avoir obtenu un diplôme en Agriculture et quelques années d’expérience en horticulture et autres, c’est en tant qu’Operations Officer que Farmeen débute à Terra en 2016. Alors employée, elle poursuit ses études et obtient un Master en Changement Climatique et en Développement Durable. En 2021, elle est promue Area Manager de la région du Mount, un travail stimulant qui promet des journées bien remplies ! Chargée de l’évolution des cultures de canne, elle s’occupe au quotidien de la supervision et du contrôle de l’ensemble des opérations qui sont très variées : plantation manuelle, contrôle des mauvaises herbes, fertilisation… « Ma thèse d’études portant sur les plantations énergétiques, je m’occupe aussi des plantations d’eucalyptus sur les terres marginales à travers la propriété. Je suis aussi responsable du projet de plantation de macadamia et de la réhabilitation des vergers », explique Farmeen. Possédant une vue d’ensemble sur la production, son travail touche aussi à la gestion financière et administrative de la section. Afin d’être rentable, elle doit donc faire des choix judicieux. Un métier exigeant, mais passionnant. « Dans l’agriculture, les jours ne se ressemblent pas. On suit le rythme de la nature et on s’adapte, surtout avec le changement climatique. C’est un domaine dynamique dans lequel on ne s’ennuie jamais », dit-elle.

Sanjula Groodoyal – Operations Officer à Terragri

C’est en 2019 que Sanjula rejoint les rangs de Terragri en tant que stagiaire, avant d’être engagée en tant qu’Operations Officer en 2021. Diplômée en Agricultural Science and Technology, la terre est sa passion. « Je gère aujourd’hui les opérations de diversification du groupe à travers la plantation de pomme de terre, d’oignon, de melon d’eau ou encore de pistache », souligne Sanjula. Et à chaque légume sa saison pour un calendrier bien rempli. Si les matinées sont dédiées aux tournées dans les champs pour vérifier que tout se déroule comme prévu, les après-midi sont, quant à eux, consacrés au travail de bureau et notamment à l’élaboration du planning du lendemain. Son travail ne s’arrête pourtant pas là car le travail de Sanjula touche aussi à la canne. « Pendant la coupe, hormis la récolte, nous nous assurons aussi qu’il n’y a pas de pertes aux champs. Nous les fertilisons ensuite et poursuivons les travaux de nettoyage et d’entretien durant l’entrecoupe », explique-t-elle. Si le calendrier de l’année est bien défini, les journées sont pourtant toutes différentes et c’est bien ce qui nourrit chaque jour la passion de Sanjula. « Il y a toujours quelque chose à apprendre sur le terrain, que ce soit avec les travailleurs, les consultants, les collègues ou encore les collaborateurs. C’est une expérience particulièrement enrichissante car nous faisons des essais et nous tentons à chaque fois de nous améliorer », dit-elle.

Annick Vingta – Senior Accounts Clerk à Terragri

Cela fait déjà 10 ans qu’Annick travaille pour le groupe Terra. Si elle s’occupait au départ de l’aspect comptable de tout le groupe, elle rejoint, après la division de Terra en sections distinctes, Terra Milling et Terragri en 2019. Chargée du paiement des fournisseurs, elle fait aussi le suivi des factures, s’occupe de réconcilier les comptes et accompagne les auditeurs. « Le travail peut être exigeant car nous avons beaucoup à faire. Mais l’aspect humain, à travers les relations que l’on tisse avec nos différents interlocuteurs, est quelque chose de particulièrement stimulant et gratifiant », explique-t-elle. Car des échanges, elle en a au quotidien, ce qui demande une adaptation constante et une capacité d’écoute aiguisée. Au-delà de son amour pour les chiffres, c’est cette chaleur humaine qui la motive au quotidien dans son travail. « Nous travaillons dans un cadre unique, entouré de nature. Notre environnement de travail est unique car nous cultivons de belles relations entre collègues et c’est ce contact avec l’autre qui me stimule chaque jour », confie-t-elle. « Nous avons aussi la possibilité d’apprendre plus, avec des formations organisées, et de nombreuses choses sont mises en place pour valoriser la femme, ce qui représente, selon moi, une approche très importante du groupe », conclut-elle.

Share to Facebook Share to Linkedin Share to Twitter More...