Wednesday, August 17, 2022 15:48:33

Rs 25.80

La vie reprend à l’Aventure du Sucre

10 December 2021

En octobre 2021, à l’annonce de la réouverture des frontières, la vie fourmille de nouveau à L’Aventure du Sucre. La reprise, attendue avec impatience, est un véritable succès, profilant une année 2022 pleine d’espoir.

À l’annonce de la fermeture des frontières, L’Aventure du Sucre, qui fonctionne essentiellement grâce au tourisme, se voit dans l’obligation de fermer son musée et sa boutique pour ne garder que son restaurant ouvert. Nécessaire mais compliquée, cette fermeture durera 18 mois, jusqu’à la réouverture récente de nos frontières.

Si L’Aventure du Sucre s’est vue forcée de réduire ses activités, elle réussit tout de même haut la main le défi de se réinventer avec l’introduction de nouvelles activités, tels ses ateliers de team building, une exposition outdoor réalisés avec les étudiants en art du MGI et en collaboration avec le British Council ou encore « Manz pistas, get sinema », des projections de films organisées en début de mois en collaboration avec l’IFM.

Aujourd’hui, au lendemain de la réouverture des frontières, L’Aventure du Sucre respire de nouveau. « La reprise est bien là et nous sommes très optimistes au vu du nombre de touristes qui ont déjà foulé le sol mauricien. Tous nos départements fonctionnent à plein régime », explique Sandrine d’Unienville, Manager-Cultural Development & Communation de L’Aventure du Sucre. Le musée, fleuron culturel de l’histoire du sucre de notre pays, connaît un tel engouement touristique que les visites guidées sont réservées en amont, montrant l’intérêt renouvelé pour ce genre de sorties culturelles.

Parallèlement, l’application mobile gratuite créée pour et par le musée connaît un franc succès. « Durant ces deux derniers mois, nous avons enregistré trois fois plus de téléchargements qu’en octobre 2019 », poursuit Sandrine. Permettant de concentrer 15h de lecture en une écoute d’un peu plus d’une heure, cet audioguide présente de nombreux avantages : disponible en sept langues (anglais, français, allemand, italien, russe, mandarin et espagnol), il permet aux promeneurs de faire leur visite en toute autonomie.

La boutique, qui avait elle aussi vécu un temps mort durant la fermeture des frontières, connaît aujourd’hui une belle croissance. « L’accent mis sur les dégustations gratuites de sucres et de rhum n’offre pas seulement un plus à la visite, il nous permet aussi d’enregistrer de très belles ventes », dit Sandrine. Le restaurant, qui avait quant à lui continué à fonctionner, garde la même tangente et affiche quasi plein tous les jours.

L’organisation d’événements privés perdure malgré les mesures récemment mises en place et L’Aventure du Sucre fait preuve d’ingéniosité pour trouver des solutions pour ses clients. « Avec l’annonce des nouvelles restrictions début novembre, nous avons dû une nouvelle fois nous adapter. Nous avions, par exemple, un mariage de 100 personnes prévu le lendemain de l’annonce. Pour ne pas annuler, nous avons proposé à nos clients de le faire sur deux jours », explique Sandrine. La philosophie de l’Aventure du Sucre : à chaque problème, sa solution ! Les équipes ont à cœur de tout faire pour pallier ces aléas.

Une fin d’année qui sent bon le renouveau et l’effervescence !

Note : Si les séances de team building continuent et s’adaptent, elles aussi, aux nouvelles restrictions et aux désirs des clients, « Manz pistas, get sinema » reprendra une fois les restrictions levées. Selon la philosophie de partage qui anime cette collaboration entre L’Aventure du Sucre et l’IFM, les projections, qui ont connu un réel succès, perdraient tout leur sens en petit comité !